aimer jésus
aimer jesus
jésus christ dieu existe t il
Jesus
bible
islam
jesus
christianisme

Paroles de Cœur
Toi qui cherche la vérité
Dieu vous aime ?
Histoire du christianisme
La chronologie de l'église
Paul de tarse
L'influence païenne
Les conciles œcuméniques
 Sectes et hérésies
le coran parle aux chrétiens
Oh gens du livre !!
Histoire de Jésus dans le coran
Jésus, un Dieu ou un prophète?
Jésus, fils de Dieu ?
La trinité
 Jésus crucifié??
 Le péché et la rédemption
 La voie du paradis
La trinité
L'histoire de la trinité
 12 arguments contre la trinité
Réfutation logique de la trinité
 Réfutation par paroles du christ
Le saint esprit
Ce qu'en dit l'islam
Jésus: divin?
 La bible : jésus n'est pas Dieu
 Les fils de Dieu dans la bible
 Les passages interprétés
 Et les miracles?
 Questions logiques
Ce qu'en dit l'islam
La bible :Parole de dieu?
Qui a écrit les Evangiles ?
L'altération des manuscrits
Les manuscrits de la bible
Une parole inspirée ?
Catholique ou protestante
Les livres perdus de la bible
 Contradictions dans la bible
 Erreurs dans la bible
 Altérations dans la bible
 Réponse aux allégations
Ce que dit le coran
Jésus fut il crucifié
Les récits divergeant
 Qui fut crucifié?
messie témoignage de manuscrits
 La dogme du péché Original
Le péché et le salut en islam
Missionnaires reconvertis
 L'Abbé jean marie Duchemin
 Pasteur Yussuf Estes
Prédicateur  Wadie Ahmed
Ali ramadan Najil
 Sylie 
Martina habib
jésus Un jeune Kabyle
Autres
L'évangile de Barnabas
Qui est Barnabé
 Texte intégral de l'évangile
 Réponse aux accusations
Ceci est la vérité
Un vrai prophète selon la bible
 Les miracles du coran1
 Les miracles du coran2
 Les miracles du prophète
 Prédictions réalisées
 Mohammed dans la bible
 Les valeurs du prophète
 L'expansion de l'islam
Réponse Aux Désinformations
Désinformations sur le coran
Désinformations sur le prophète
Islam et terrorisme
La femme en islam
La legislation en islam

Secrours Islamique

 
  Document sans titre
GENESE
Tiré du livre J'étais chrétien :  cheminement d'un jeune Kabyle

Note : ce récit est tiré du livre : j'étais chrétien , d'un jeune kabyle converti au christianisme , puis revenu à l'islam par la guidée de Dieu  GENESE

En 1995, l'année de ma conversion au christianisme, l'Algérie était en pleine effervescence, le marasme était partout et à tous les niveaux. Notre région, la Kabylie, n'était pas vraiment touchée par le phénomène du terrorisme, mais on vivait le boycott scolaire. Je ne suis pas entrain de faire un cours d'histoire, mais c'est pour vous dire combien une telle situation constituait un terrain favorable pour être une proie à l'évangélisation.

J'avais alors 20 ans et j'étais lycéen. La foi en Dieu était toujours dans mon cœur, je n'avais jamais douté de l'existence de Dieu. N'est ce pas que toute la création, cette organisation merveilleuse et harmonieuse de l'univers et de la vie, témoignent de son existence ? Ce sont des signes pour ceux qui réfléchissent ! mais « l'insensé ;, disent les psaumes, dit en son cœur: II n'y a point de Dieu ! » (Psaumes 14 V.1)

L'adoration de Dieu était toujours pour moi une question centrale et primordiale. Je me disais que certainement un jour je m'engagerai dans le chemin de Dieu. J'avoue qu'à l'époque je n'avais aucune connaissance de la bible, et que mes connaissances sur l'Islam étaient superficielles. Je n'avais jamais lu le Coran , mis à part quelques sourates et versets. Chose étrange, tout le monde lit les différents livres qui sont des paroles d'hommes, mais on ne lit pas le Coran, la parole d'Allah aux hommes. On ne sait quelle « sorcellerie » empêche les gens de lire ce livre, est-il réservé uniquement aux imams ?!

A l'époque je n'étais pas pratiquant. Mon hobby préféré était la lecture. C'était donc le seul moyen pour moi de fuir l'ennui quotidien, la routine et le stress. Mes lectures étaient générales. Elles portaient principalement sur la pensée occidentale, une pensée indissociable du style biblique. Il est donc difficile de fuir la curiosité de connaître davantage cette doctrine. Je rencontrais souvent les paroles de Jésus (P.S.L) comme: «aimez-vous les uns les autres », «aime Dieu de tout ton cœur, de tout ton âme et de toutes tes pensées »... Ces paroles m'ont touché profondément parce que mon penchant vers le monde spirituel était excessif. C'était tellement nouveau pour moi que je m'émerveillais en les lisant cela avait fait naître en moi l'ambition et le désir ardent de lire la bible, juste la lire, non pas me convertir !

Il se trouve que dans notre région existait une famille chrétienne algérienne que je ne connaissais pas bien, surtout le père de famille qui vivait presque en ermite. Comment les décrire? Ils étaient inoffensifs, respectueux et aimables, bref des chrétiens sincères qui appliquaient le commandement de Jésus le mieux possible.

Mon intérêt envers ces chrétiens augmentait de plus en plus. M'étant fixé pour but la procuration d'une bible, j'approchais le fils du père chrétien. C'était un jeune homme presque de mon âge. On se rapprochait de l'un et de l'autre , et on discutait des sujets spirituels, bref on s'entendait bien. Jusqu'au jour où il me promit de m'apporter un nouveau testament et le livre des proverbes de Salomon.

Alors qu'il allait voyager, il donna les livres à son père pour qu'il me les remette. Le jour d'après, si ma mémoire est bonne, je suis allé chez son père pour récupérer les ouvrages promis. Durant notre rencontre, on décida de marcher pour discuter. Il ramena les deux livres, les mit dans sa poche et nous partîmes pour une promenade.

Je n'oublierai jamais le moment qu'on a passé ensemble, cet homme m'avait vraiment marqué ce jour là. Certes, il vivait en ermite mais il cachait bien des choses !

C'était avant le coucher du soleil, en marchant, il me parla de sa vie et du changement que Jésus avait opéré en lui. Il m'expliqua comment, autrefois, il vivait dans les ténèbres et le péché, et comment Jésus le sauva, le ramena à la lumière, à la paix et à la joie. C'était à partir de ce moment là que la machine de l'endoctrinement commençait à faire son effet sur moi. Bien sûr, lui il croyait que c'était le saint-esprit qui l'aidait et le soutenait dans le prêche : Je ne savais pas que plus en s'enfonçait dans les ténèbres de la nuit, je m'enfonçais dans les ténèbres du christianisme !.

La tactique du prêche chrétien consiste à convaincre du péché la personne à qui on prêche, lui démontrer qu'il est impur, sale et enténébré conformément à notre vraie nature puisque nos parents, Adam et Eve (P.S.E), ont péché en premier lieu. Et puis une fois la personne convaincue de cela, on lui présente à l'opposé, la sainteté dé Dieu, sa gloire et sa pureté. La personne se retrouve dans l'embarras comment pourra t-elle revenir à Dieu qui est saint et pur, et lui pleine de péchés et d'impuretés ? Le prêcheur passe à la phase finale en administrant le coup fatal ; celui de le rassurer, que Dieu l'aime et veut le sauver de cela, et il lui récite le fameux verset que selon les chrétiens, résume la bible : « car Dieu a tant aimé le monde qu 'il a donné son fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle » (Jn :3V16). Donc-c'est "par le moyen de la foi" que le salut est donné, c'est de croire que Jésus est "fils de Dieu" mort sur la croix pour les péchés de l'humanité Jésus enterra les péchés avec lui dans le tombeau, puis le troisième jour il ressuscita pur et lumineux en laissant les péchés sous terre. La personne est donc devant deux choix: soit il croit à cela et ses péchés sont pardonnes, ce qui lui donnera une vie lumineuse et éternelle, et il est justifié devant Dieu par cette foi. Ou bien, il ignore et il mourra avec ses péchés et restera éternellement condamné (Mc 16 .V 15) .

Chers lecteurs, avez-vous compris le jeu de manipulation?! ... L'endoctrinement dans le christianisme consiste à croire aveuglement. Jésus ne dit-il pas : « Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu » (Jean 11.V40)? Le prêcheur donc "bloque" ta raison et se base sur tes sentiments. D'un coté il suscite en toi un sentiment de culpabilité et de crainte de mourir avec tes péchés, et d'un autre coté un sentiment d'espoir d'être sauvé.

C'est de cette manière que j'ai subi cette manoeuvre. En marchant en pleine nuit, je ne distinguais plus le visage du prêcheur, je n'entendais que des paroles magiques et douces comme le miel. Je ne comprenais pas ce qui arrivait en moi, je ne savais si je devais avoir peur ou être rassuré. Je m'interrogeais en mon fort intérieur : « qui est cet homme ? à qui ai-je l'honneur : à un diable ou à un ange ? ».

Avant de nous séparer, il me remit les deux livres. Chose étrange, à partir de ce moment je ne perdais plus l'image de cet "homme de mon esprit. Arriver à la maison, tard dans la nuit, je pris mon dîner rapidement et j'entrais dans ma chambre et commençais à lire le Nouveau Testament avec un grand intérêt. Je lisais donc les évangiles, c'était mon souhait. J'étais très ébloui par la lumière des paroles de Jésus (P.S.L), ça ne parlait que d'amour et de pardon. J'étais émerveillé par les miracles et les bénédictions qu'il laissait partout où il passait (P.S.L), c'était un nouvel horizon qui s'ouvrait devant moi, c'était l'idéal ! Je dormis tard cette nuit là.

A mon réveil le lendemain, les sentiments que je ressentais intérieurement étaient les mêmes, je me sentais illuminé et joyeux. Depuis, mes visites à cette personne chrétienne se répétaient. Je me sentais très lié à lui. Je ne m'étais pas converti directement, mais je sentais toujours quelque chose qui invitait mon cœur à épouser cette doctrine. Il y avait deux choses qui faisaient barrage : la trinité et L'Islam. Mais à force de discuter avec le chrétien, j'étais éclaire. Il me parlait de l'Islam en le considérant comme une doctrine de Satan, Mohamed (P.S.L) est pour lui un faux-prophète ! Il me répétait souvent la parole de Jésus (P.S.L) dans l'évangile qui dit : « tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre produit de mauvais fruits)) (Mat 7.VI7). L'Islam, comme ils le prétendent est un mauvais arbre qui donne de mauvais fruits ! le fruit de l'Islam c'est : le terrorisme, le crime, la violence.

Et à propos de la trinité, il me disait que les chrétiens n'adorent qu'un seul Dieu qui se manifeste en trois personnes ! ! le père, le fils et le saint esprit ; ils font l'unicité et ils sont égaux ! Pour expliquer cette "gymnastique" spirituelle, le chrétien me donnait son fameux exemple : l'homme. Ce dernier est créé à l'image de Dieu, comme dit la bible, il possède un corps, une âme et un esprit mais ils font un !

Par ignorance, il me semblait que les choses étaient claires, il ne me resta qu'à adopter ma nouvelle profession de foi, et m'engager dans la voie de Jésus qui était devenue dés lors mon chemin et ma vérité.

Un jour de bon matin, je partis chez ce chrétien pour confesser ma foi. Sa joie fut grande. J'étais devenu à partir de ce moment là, "un fils de Dieu". Je ne savais pas que j'avais signé un pacte avec Satan !