aimer jésus
aimer jesus
jésus christ dieu existe t il
Jesus
bible
islam
jesus
christianisme

Paroles de Cœur
Toi qui cherche la vérité
Dieu vous aime ?
Histoire du christianisme
La chronologie de l'église
Paul de tarse
L'influence païenne
Les conciles œcuméniques
 Sectes et hérésies
le coran parle aux chrétiens
Oh gens du livre !!
Histoire de Jésus dans le coran
Jésus, un Dieu ou un prophète?
Jésus, fils de Dieu ?
La trinité
 Jésus crucifié??
 Le péché et la rédemption
 La voie du paradis
La trinité
L'histoire de la trinité
 12 arguments contre la trinité
Réfutation logique de la trinité
 Réfutation par paroles du christ
Le saint esprit
Ce qu'en dit l'islam
Jésus: divin?
 La bible : jésus n'est pas Dieu
 Les fils de Dieu dans la bible
 Les passages interprétés
 Et les miracles?
 Questions logiques
Ce qu'en dit l'islam
La bible :Parole de dieu?
Qui a écrit les Evangiles ?
L'altération des manuscrits
Les manuscrits de la bible
Une parole inspirée ?
Catholique ou protestante
Les livres perdus de la bible
 Contradictions dans la bible
 Erreurs dans la bible
 Altérations dans la bible
 Réponse aux allégations
Ce que dit le coran
Jésus fut il crucifié
Les récits divergeant
 Qui fut crucifié?
messie témoignage de manuscrits
 La dogme du péché Original
Le péché et le salut en islam
Missionnaires reconvertis
 L'Abbé jean marie Duchemin
 Pasteur Yussuf Estes
Prédicateur  Wadie Ahmed
Ali ramadan Najil
 Sylie 
Martina habib
jésus Un jeune Kabyle
Autres
L'évangile de Barnabas
Qui est Barnabé
 Texte intégral de l'évangile
 Réponse aux accusations
Ceci est la vérité
Un vrai prophète selon la bible
 Les miracles du coran1
 Les miracles du coran2
 Les miracles du prophète
 Prédictions réalisées
 Mohammed dans la bible
 Les valeurs du prophète
 L'expansion de l'islam
Réponse Aux Désinformations
Désinformations sur le coran
Désinformations sur le prophète
Islam et terrorisme
La femme en islam
La legislation en islam

Secrours Islamique

 
  Document sans titre
EXODE
Tiré du livre J'étais chrétien :  cheminement d'un jeune Kabyle

Note : ce récit est tiré du livre : j'étais chrétien , d'un jeune kabyle converti au christianisme , puis revenu à l'islam par la guidée de Dieu 

EXODE

Vous ne pouvez pas imaginer ce que je ressentais au début de ma conversion. C'était une grande joie très particulière qui remplissait mon cœur, je ne cessais de répéter cette parole adressée par "le père" à Jésus : « tu es mon fils bien aimé, et je mets en toi toute ma joie », c'était comme si elle était adressée à moi, je ressentais une grande paix et une lumière qui s'emparaient de mon cœur : c'était l'extase. Les chrétiens appellent cela "le premier amour", ils croient que cet effet est dû à la réception du Saint-Esprit, un esprit que reçoivent tous ceux qui confessent la foi chrétienne. C'était un grand changement qui s'opérait en moi, C'était l'exode, j'abandonnais l'ancienne vie pour une nouvelle, je délaissais le mensonge, le péché et les ténèbres pour entreprendre le chemin de la vérité et de la lumière. Je croyais que réellement j'étais ressuscité des morts avec Jésus pour la vie éternelle. Je voyais les choses différemment, je m'efforçais de semer l'amour et l'amitié autour de moi, à rendre le mal par le bien, la haine par l'amour, à éviter même de me mettre en colère comme nous commandait Jésus dans sa parole.

Mon but était d'atteindre la purification et la sainteté. Pour cela, moi et mes frères chrétiens, on se rencontraient une fois par semaine pour faire "la communion fraternelle", c'était notre nourriture spirituelle, on partageaient la parole de Dieu, nous remercions Jésus pour les péchés qu'il nous a pardonné d'avance, et à ce qu'il était mort pour notre salut, nous prions, chantions, et parfois même nous dansions tellement emportés par l'extase qui régnait entre nous, on croyait que c'était la présence de Jésus qui s'installait. Aussi, en certaines occasions on passait des nuits en prière pour célébrer la naissance de Jésus. Nous passions toute la nuit à prier, à chanter des "louanges pour Jésus". Une fois par an étaient organisés des séminaires et nous recevions à cette occasion la visite d'un frère de l'étranger, souvent de France, et même d'Amérique. Il nous donnait des directives et des exhortations concernant notre foi. Bref, tout cela nous permettait de se renouveler, de fortifier notre foi et de souder nos relations fraternelles.

La vision chrétienne des choses et son interprétation des phénomènes régissaient tous les plans : psychologiques, sociaux, politiques... etc, et tous étaient liés au spirituel. Selon cette conception, ce monde appartient à Satan, il est une lutte entre les ténèbres et la lumière, entre Dieu et Satan. Tous ceux qui ne croient pas en Jésus appartiennent à Satan, Ils sont enténébrés, et sont spirituellement morts. Le chrétien ne lutte pas contre "la chair et le sang", c'est à dire, contre des hommes, mais contre des esprits ! Quand, par exemple, un chrétien discute avec un musulman, le premier croit qu'il a affaire avec l'esprit de l'islam qui lie le musulman et l'empêche de voir la vérité et de croire en Jésus son sauveur.

Un chrétien qui est outragé ou persécuté pour le nom du Christ doit s'estimer heureux parce que Jésus lui dit que sa récompense sera grande (Mat 5V. 11.12).

Quand ma conversion fut découverte par les gens, la consternation fut grande. La nouvelle se propagea et arriva à ma famille, la réaction fut violente su, tout celle de mes grands frères. Que Dieu me pardonne le trouble que j'avais causé, surtout à ma mère. Ces persécutions ne me firent pas fléchii. au contraire cela avait davantage renforcé ma foi, parce que mon engagement fut sincère, c'était une question de principe et de conviction, rien ne pouvait me faire reculer. Par la prière, "j'implorais Jésus" pour qu'il leur pardonne et les guide vers la lumière afin qu'ils soient sauvés.

Ce qui caractérise particulièrement la doctrine chrétienne est l'impact qu'elle a sur la personne chrétienne. Ce dernier est très renfermé sur sa foi. Je me souviens que je vivais presque un absentéisme total dans la vie familiale ou sociale, j'étais bien plus lié à mes frères chrétiens qu'à ma famille. La bible était pour moi comme le sein d'une mère pour un bébé. Moi qui aimait la lecture, qui manifestais un grand intérêt pour la recherche et la science, tout cela était devenu pour moi sans grande importance, parce que la bible disait que "la sagesse du monde est une folie pour Dieu". Tous ce qui appartient à ce monde est éphémère et il est voué à disparaître, "vanité des vanités, disait l'ecclésiaste, tout est vanité" (ecc 1.V2). Un autre élément qui attire et séduit les gens au christianisme, et constitue parfois même la principale cause de la conversion pour beaucoup d'entre eux : c'est la question des "miracles", car dans l'évangile de Marc, et c'est d'ailleurs l'unique évangéliste qui rapporte ce passage (Marc 16.VI7.20), Jésus donna le pouvoir à ses disciples de chasser les démons, de saisir des serpents, de guérir des malades, de parler de nouvelles langues, et même selon des passages du nouveau testament ils peuvent ressusciter des morts ! ! Les chrétiens utilisent beaucoup ces moyens dans leurs prêche pour séduire les gens, c'est un appât efficace qui fait mordre à l'hameçon.

Vivant souvent dans le zèle, mon grand rêve était de devenir un évangéliste, un prêcheur. Tout comme Jésus (P.S.L), je souhaitais marcher et annoncer la vérité aux gens. Éventuellement, où que je sois, je prêchais le christianisme. Au lycée et dans ma région, en effet, je fus l'objet de conversion de beaucoup de gens. Je me souviens,j'utilisais tous les moyens qui me semblaient bons pour transmettre aux autres le message biblique. Tiens par exemple, en pleine ville, je ramassais les feuilles des arbres sur lesquelles j'écrivais cette phrase : "Jésus t'aime". Je les jetais ça et là, même à l'intérieur des voitures quand je trouvais les fenêtres ouvertes !

Ainsi donc, j'avais tracé ma vie et je menais la vie de chrétien durant trois ans, croyant être sur de la bonne voie et sur le chemin de la vérité, sans me douter que mon sort prenne un jour une autre tournure.